WEEK END

WEEK END

 

Le film s’ouvre sur l’invitation de notre acteur principale chez sa filleule et se ferme quasimment sur la meme scène.

Entre temps, un long week-end l’attend fait de rencontre avec un autre garcon, source d’échange, de complicité et d’interrogation, notamment sur la difficulté de s’assumer quand on est gay et orphelin.

On apprécie cette complicité et l’on se met presque à la place de nos deux protagonistes

Un film gay friendly, teinté de romantisme

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.