THE ARTIST

THE ARTIST

 

Que pensez vous de ce film , je m’adresse aux cinéphiles ou autres d’ailleurs car je dois dire qu’en tant que cinéphile , a mon très humble avis et ceci depuis l’age de 11 ans En effet, il nous apprend rien nous cinéphiles, sur ce que devenait les stars du muets qui passait aux “talkies” , nom péjoratif employé par Chaplin , star du muet comme on le sait, pour designer le parlant .

Ces stars qui hélas ne survivaient pas au passage du parlant et tombaient dans l’oubli, les exemples sont nombreux , citons tout simplement Buster keaton.

Dans “the artist , ne catalogue t on pas un peu vite jean dujardin alias Georges valentin, star déchu alors qu on ne lui donne même pas un rôle pour parler

Etais ce vraiment comme cela , je ne le pense pas Certaines actrices comme greta garbo, star que l’on connaît a l’époque du muet passa sans encombre au parlant jusqu’en 1939 qui fut un semi échec et qui la précipita a la retraite, mais ce n’est pas le cas de son partenaire John Gilbert qui lui même star dans les années 20 , ne « passa » pas au parlant a cause de sa voix ,cela indique donc qu on lui fit un bout d’essai, comme on dit

Autre petite réserve sur ce film, le parlant le devient officiellement qu ‘en 1930 et est expérimente en 1927 avec « the jazz singer » ( le chanteur de jazz) alors que dans ‘the artist » on parle de 1929

,Mis a part cette réserve, je souhaiterais avoir votre avis sur la qualité du film car outre que le réalisateur Michel hazanavicius fait un pari osé de faire un film muet en noir et blanc dans les années 2000, la performance de jean dujardin est tout simplement bluffant , son oscar étant à mon avis largement mérite: son physique proche de celui des acteurs du muets de l’époque : cheveu gomine, petite moustache a la clark gable, musique digne des stars du muet sans compter ses pas de claquettes.

Ce film est ainsi pleine de référence aux films de l’époque.

Il est intéressant de savoir d’ailleurs ce que serait devenu Rudolf Valentino, car il s’agit bien de lui que l’on veut bien nommer a travers le pseudonyme de Georges Valentin.

Rappelons que ce dernier fut une immense star à l’époque dans les années 20 ce qui souleva une véritable catastrophe lorsqu’il décéda en 1926 et causa de nombreux suicides de la part de fans féminines surtout

Que dois t on dire aussi de sa partenaire à l’écran , Bérenice bejo sinon que le film la révèle ici voila donc mes critiques nuancées cependant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.