Le monde de la radio a travers trois films

Le monde de la radio a travers trois films

 

J’adore le monde de la radio. Peut être sont ce les coulisses de ce monde qui me plait

Est-ce la voix du chroniqueur qu’ on ne voit pas ou le mystère qui s’en dégage ou encore un monde qui parait cache du fait précisément qu’il n existe pas d’artifice visuel mais juste sonore qui n’est pas du tout le même , vous l’avez bien compris du monde télévisuel

L’apparence physique n’existe pas

En tout état de cause peut être est ce la raison pour laquelle je mets un point d’honneur a figurer dans le top 10 de mes films préfères un film de Woody ALLEN :  RADIO DAYS .

 

Je voudrais ainsi mettre en avant trois films qui m’ont touches et dont les sujets gravitent exclusivement autour de la radio et qui témoignent particulièrement de mon engouement pour cet univers

Il y a la par ordre chronologique notre film cite ci-dessus donc « Radio days » mais je voudrais aussi parler de …. «  Parlez moi de vous » film plus récent  de 2012 avec Karine VIARD et Nicolas DUVAUCHELLE et enfin le troisième est un documentaire , il s’agit de  «  la maison de la radio » de Nicolas PHILIBERT-2013

 

Nous commençons ainsi par «  RADIO DAYS »

C’est un film de woody ALLEN donc de 1987 , ce n’est pourtant pas son meilleur film, il n’a pas eu de prix spécial mais pour des raisons intimes , il me touche m’émeut, me transporte

C’est un film autobiographique,  il relate l’enfance d’un petit garçon dans les années 40 dont la vie tourne essentiellement autour de la radio  et ceci du matin au soir

Il nous est  présenté  ainsi toute sa famille : père , mère, oncle , tante et amis de notre petit héros qui est aussi le narrateur en voix off du film

On y découvre ainsi toutes les facettes de cet univers fascinant : radio comique, radio informative, radio tragique, radio chantante radio a sketches

Tout y passe

On y découvre aussi bien sur les coulisses et les vedettes avec une Mia FARROW épatante en héroïne de la radio et le travail qu’elle met a travailler sa voix pour arriver a devenir une vedette

Ainsi comme je disais pour des raisons intimes, peut être que je m’identifiais a l’enfance de notre gamin ou rêvais de figurer moi-même dans cette histoire.

J’ai du voir ce film une cinquantaine de fois, c’est pour dire.

 

« Parlez moi de vous », je l’aime car on y découvre la vie d’une femme partagée entre son métier comme chroniqueuse de la radio du soir , d’où le titre « parle avec elle » et sa vie personnelle, teintée  de fragilité et dont le but essentielle est la quête de sa mère , perdue de vu depuis des années

Ce film alterne ainsi entre ces deux facettes , forte face aux confidences de ses auditeurs et fragile

On y retrouve aussi Nicolas DUVAUCHELLE qui joue précisément le petit fils de la mère de karine viard et qui est très attire précisément par notre chroniqueuse.

Le moment le plus intéressant et émouvant  est quand les deux facettes de notre héroïne se rejoignent lorsque la propre mère de Nicolas DUVAUCHELLE se confie a notre chroniqueuse en direct  sur les attirance de son fils pour une femme qui, vous l’avez bien compris est notre Karine VIARD , elle s’en aperçoit et est  déstabilisée , moment comique aussi

Mon attirance pour ce film vient bien sur de la force de la voix de notre chroniqueuse qui nous rassure et l’on découvre que c’est bien là, la force de cet outil de communication

 

Enfin  la maison de la radio du non moins célèbre documentariste Nicolas PHILIBERT ;

Il s’agit en effet d’un documentaire excellent  et le monde de la radio y est plus que présent puisque pour le coup il occupe tout le film

On y observe les coulisses de ce « temple »  , la préparation des différentes émissions, la préparation des textes radio diffusés en passant par la réunions des chroniqueurs.

Et la encore on y découvre une radio tragique, informative, comique

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.