La loi du marché

La loi du marché

 

Le film ayant bénéficié d’un prix d’interprétation masculine pour Vincent Lindon, ma curiosité naturelle m’a amené à voir ce film

Deux autres raisons m’ont amené à faire cette démarche, mon gout pour les films du réalisateur Stéphane Brizé (Mademoiselle Chambon, je ne suis pas là pour être aimé) et mon attirance pour le personnage et le jeu de Vincent Lindon( voir ma critique sur « Welcome »)

En effet , j’aime ce film car, quand on le voit, on est subjugué par le jeu d’acteur de Vincent Lindon , criant de vérité( pour moi il mérite largement sa palme).Le film reflète tellement la réalité qu’il s’apparenterait parfois presque à un documentaire.

De longs plans séquences ( à mon avis un peu trop longs) viennent en tous cas ajouter à l’émotion et à cette dimension documentaire. Le titre à lui-même pourrait résumer le film

Un homme, Thierry, au chômage, n’est pas satisfait des formations dispensées par Pole emploi et dénonce même leur inutilité quant à trouver du travail. On y découvre un homme profondément humain partagé dans sa vie privée entre une femme et un enfant handicapé. Apres quelques démarches infructueuses, il finit par trouver un travail de vigie dans un supermarché. Il emploie pour cela travail des méthodes qui ne lui ressemblent guère( interrogation du personnel, traque par caméra interposée)

La question posée est : est t on prêt à tout accepter dans sa vie ? Question bien pertinente surtout lorsque ‘elle reflète hélas la triste réalité de notre période qui compte presque 3 millions de chômeurs.

Le réalisateur nous montre son talent d’observateur de la vie . Une vie pas très drôle où « la loi du marché » prédomine et où la concurrence est rude

Il réussit grâce au choix de son acteur à s’approcher au plus près de la vérité et l’on y décèlerait presque les talents d’un Jean Gabin ou d’un Charles Vanel( ( le réalisateur trouve en Vincent Lindon son acteur fétiche) et réussit à dégager toute son humanité

Décidemment , cet acteur excelle dans ce jeu et c’est ce qui me plait.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.