Hommage à Louis Jourdan et “lettre d’une inconnue”

Hommage à Louis Jourdan et “lettre d’une inconnue”

 

La disparition récente de Louis Jourdan , le 14 Février 2015, suscite en moi l’envie d’en réaliser à ma façon un hommage

Ce nom ne vous dit peut être pas grand-chose : il n’est en effet pas très connu du grand public Français, et pour cause….

Né en France plus précisément  de Marseille, il fit sa carrière essentiellement aux Etats –Unis (pays où il décéda récemment)

Il se révéla durant toute sa carrière cinématographique , comme le parfait «  french Lover », c’est-à-dire  l’amoureux Français ( à l’instar d’un Charles Boyer et d’un Maurice Chevalier, qui eux sont  davantage connus en France )

Ceci il le doit à un physique plus qu’avantageux. Ce qui fit dire à l’une de ses partenaires du film de « Premier rendez-vous »(1941) , Danielle Darrieux, bien des années plus tard ,lors d’un hommage en 2010 comme pour mieux  le décrire  « ah il était magnifique , peut être trop beau même »

Ceci ne l’empêcha pas, outre l’apparition de ce film Français d’Henri Decoin  de « briller» aux Etats –unis et d’apparaitre auprès de réalisateurs  Américains aux noms plus que  prestigieux, et dans des films, plutôt illustres  et dont le nom vous interpellera  de toute évidence !

Citons de façon , bien entendu , non exhaustive «  le procès Paradine »(1947) d’Alfred Hitchcock, «  Lettre d’une inconnue » de Max Ophuls (1948) ( nous reviendrons sur ce film vu récemment sur Arte et qui m’a beaucoup plu,  « Madame Bovary » ( 1949) ( issu du roman de Flaubert , bien sur) mais aussi le célèbre « Gigi »  ( 1949) «  ( ces deux derniers réalisés par le grand Vincente Minelli) avec la ravissante Leslie Caron

Citons  encore  pour parfaire sa filmographie : «  le comte de Monte Cristo, » de Autan Lara ( adaptéu du célèbre roman d’Alexandre Dumas où il joue le héros Edmont Dantès -1961 ,  « Irma la douce » (1963)  du génial Billy Wilder et pour terminer ce parcours sans faute , il fit même une apparition de « méchant «  dans un James Bond « Octopussy »(1983)

 

Je m’arrêterai un moment sur « lettre d’une inconnue «  visionné récemment sur Arte et ou notre Louis Jourdan y joue le rôle principal, celui , vous l’avez bien compris de l’amoureux,  au coté  de Joan Fontaine (souvenez vous c’est elle qui jouait dans « soupçons » d’Alfred Hitchcock.

Ce film est adapté de la Nouvelle éponyme de Stefan Zweig, écrivain d’origine Autrichien

Ce film de 1948, à ma faveur  car il représente la quintessence de son réalisateur, Max Ophuls , c’est à  dire la grâce et l’élégance !!!!!

Car tel est le « maitre » mot qui peut résumer l’art de ce réalisateur Allemand

Tout d’abord l’élégance des décors, des acteurs et même de la mise en scène avec cet art tout particulier du mouvement de caméra, lent, comme pour mieux en absorber l’intérieur des scènes et tout ce qui s’y déroule ,et ainsi ,marquer le spectateur. Tel est aussi son Art

L’histoire en est touchante, elle relate l’histoire d’un homme qui reçoit une lettre d’une inconnue !

Pas si inconnue que cela apparemment car il s’agit d’une femme (Joan Fontaine) avec qui il eut une brève  liaison et même  un enfant. Cette lettre lui parvient au moment même où  l’inconnue » est en train de rendre l’âme sur son lit d’hôpital. Elle est un prétexte cinématographique  (utilisation du flash back) où notre héros se remémore, avec l’aide de son majordome, tous les souvenirs : des conditions de  leurs  rencontres, jusqu’aux   bons moments vécus ensemble en passant par leur retrouvaille dans une salle d’opéra quelques années plus tard

L’utilisation de la voix « off » est plus émouvante encore lorsqu’elle est déclamée par cette mystérieuse « inconnue » qui est  Joan Fontaine,

Elle n’y omet aucun détail et y met, par sa voix, toute la puissance de son émotion comme pour mettre en avant à quel point cette rencontre fut importante et décisive pour elle

On dit par la suite que Joan Fontaine et Louis Jourdan ne trouvèrent de rôle aussi bons que ceux dans ce film, magnifié par un réalisateur au maximum de son art : Max Ophuls

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.